Votre panier est vide  Votre compte

niouse-février

Still alive pour Zinc éditions. C'est pas qu'on a rien fait depuis 2013, mais on en a pas tellement parlé. Par paresse, découragement ou surmenage, toutes ces qualités qui emportent régulièrement notre petite entreprise éditoriale dans des contrés paisibles d'où ne sort aucun son. Si je devais vous parler des coulisses, je vous dirais qu'il y eu un appel à textes pour commencer une nouvelle collection qu'on a appelé "béton armé", et dont le fil conducteur se tend entre la ville et sa périphérie, entre le gris et le blanc, entre le marteau et l'enclume. Nous avons reçu une quarantaine de textes auxquels j'ai essayé d'argumenter mes réponses négatives, avec plus ou moins d'élégance (mais aussi, avec au fond du cœur, la mauvaise conscience en même temps que la satisfaction maligne du cancre condamné sur l’autel de l’école, qui se transforme en juge tout puissant d’un empire minuscule). Ce cœur a parlé donc, et les deux nouvelles qui furent retenues me semblent fort belles et bien puissantes : "L'ombre des années sereines" d'Olivier Martinelli, et "Appel illimité (secteur de Plo)" de Julien Martin. Matériellement, ce sont deux jolis cahiers dont la couverture est imprimée en sérigraphie 3 couleurs sur carton gris souple avec rabats et dedans, impression offset en une couleur Pantone gris 410 U sur papier recyclé, très chic.

 

Couv ombre

Sinon, nous préparons également la sortie imminente de deux polars sous-bocks. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le voici : 1 histoire de bar en 6 chapitres, imprimée sur 6 sous-bocks illustrés, présentés dans une boite cartonnée. Bon, je me dis que je n’en dirai pas trop là-dessus, car ça pourra faire l’objet d’une nouvelle newsletter avec des choses à dire.

Site

Parlons donc de ce nouveau site. Nous avons voulu rationnaliser, simplifier, fonctionnaliser (business stratégie quand tu nous tiens !). Ainsi, vous trouverez ici le catalogue et surtout la boutique que nous avons rendu me semble-t-il plus pratique. Ce site évoluera encore car nous aimerions bien vendre d’autres livres, pas forcément du Zinc, mais aussi des objets associés à l’idée de lecture ou d’image, comme par exemples des étagères/sculptures (fabrication artisanale et sur mesure), des lampes bricolées, des fauteuils pourquoi pas ?  des puzzles bien illustrés (ce qui est assez rare convenons-en), des livres jeux (quand on aura trouvé une bonne idée).

Mais pour tout ça, il faut passer un temps infini à essayer de comprendre comment on programme tout ça sur la machine. C’est la partie immergée de l’iceberg qui n’est pas la plus agréable à gratouiller. Mais ça viendra ça viendra.

Les coulisses encore : un petit atelier de fabrication de livres est en train de prendre forme dans la cale d’une jolie péniche hollandaise. Il y aura du massicot, de la raineuse, du papier, de la sérigraphie… enfin, toutes sortes d’objets réjouissants qu’il nous tarde de martyriser à l’huile de coude, au fil de l’eau. On y travaille tous les week-end. Pour l’instant, disons-le, c’est l’bordel. Mais bientôt, on y verra plus clair Sourire.

2014 12 06 21 28 17

D’ici là, bonne lecture s’il y en a.

 

Fred Moret

Zinc éditions